Le saviez-vous?

1 juillet 2015 - 11:09

D'abord nommé Olympique de Pantin, le club se mue en Olympique de Paris en 1918. L'Olympique disparaît en 1926 en étant absorbé par le Red Star.

L'Olympique de Pantin est né en 1895, dans un café situé à l'angle du faubourg Saint-Martin et du boulevard Magenta, de la fusion entre l'Étoile Parisienne et la Société Athlétique de Pantin.

L'Olympique est l'un des clubs vedettes de la L.F.A. montée à Paris par Jules Rimet. Il faut toutefois attendre la grande guerre pour voir le club inscrire son nom au palmarès de cette ligue avec les titres 1915 et 1916. Le 14 mai 1916, l'Olympique de Pantin remporte même le trophée inter-fédéral 3-0 face à l'Etoile Des Deux Lacs.

En 1917-1918, l'Olympique, qui évolue tout de blanc vêtu, compte de nombreux joueurs belges réfugiés, dont le gardien international René Decoux. Sur l'aile droite, Jules Dewaquez-Paul Landauer, fait des ravages dans les défenses adverses.

L'Olympique prend part à la toute première édition de la Coupe de France. Les Olympiens sortent la Légion Saint-Michel (4-1), Lyon OU (1-5), le Club Français (3-2) et le CASG Paris (2-1) pour se retrouver en finale. Dès le coup d'envoi de cette première finale de la Coupe de France, l'Olympique domine nettement le FC Lyon et inscrit trois buts par Emile Fiévet (doublé) et Louis Darques.

Commentaires